Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles et vidéos. Retrouvez aussi des liens vers mes enquêtes sur ma page facebook : https://www.facebook.com/michelbouffiouxjournaliste

Guy Peiffer : "J'avais une belle gueule de coupable"

Photo : Ronald Dersin

Photo : Ronald Dersin

Condamné au début des années '90 à la perpétuité pour deux assassinats et l’organisation d’un trafic de cocaïne, le Luxembourgeois Guy Peiffer a toujours clamé son innocence. Libéré après vingt-quatre ans et neuf mois, il n’a rien perdu de sa détermination et entame un combat pour obtenir la révision de son procès. A 66 ans, celui qui fut le plus ancien détenu du Grand-Duché n’est pas un homme aigri. Tout sourire, plein d’énergie, il dit avoir bien supporté les longues années de son emprisonnement. «J’ai toujours eu la tête à l’extérieur parce que j’ai la conscience tranquille. Bien entouré par ma famille et quelques amis, je n’ai pas vu le temps passer», affrme-t-il à Paris Match. Devenu artiste-sculpteur, le bandit se dit défi nitivement rangé des voitures et veut prendre la posture du sage qui regarde la vie en face, sans peur et sans regret. Avec un souhait de justice mais certainement pas de vengeance. Le «cas Peiffer» dérange les autorités judiciaires luxembourgeoises mais l’intéressé n’en a cure: «Je ne renoncerai jamais à vouloir démontrer qu’on m’a condamné pour des faits que je n’ai pas commis!»

Publié par Paris Match (Belgique), le 30 avril 2015. Pour lire, en format PDF, cliquez à côté du trombone.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article